Imprimer

CALE

ico-cale
Près de 41 % de la demande totale d'énergie en Europe est imputable aux bâtiments résidentiels et tertiaires: c'est pourquoi l'Europe a réagi en promulguant en 2002 la directive PEB. Celle-ci impose aux États membres de transcrire dans leur réglementation une approche globale de la Performance Énergétique des Bâtiments (PEB) :
  • le 19 avril 2007, le Parlement wallon adoptait le décret PEB ;
  • le 17 avril 2008 , ce sont les arrêtés d'exécution déterminant la méthode de calcul, les exigences, les agréments et les sanctions applicables en matière de performance énergétique et de climat intérieur des bâtiments qui étaient approuvés.

En ce qui concerne les logements neufs, la mise en place de la nouvelle réglementation PEB est prévue de la manière suivante:

  • depuis le 1er septembre 2008: K ≤ 45 ;
  • depuis le 1er mai 2010: Ew ≤ 100 et Espec ≤ 170 kWh/m².an ;
  • à partir du 1er septembre 2011: Ew ≤ 80 et Espec ≤ 130 kWh/m².an


C'est en vue de former progressivement le secteur à ces changements que, depuis janvier 2004, la Région wallonne propose la démarche volontaire Construire avec l'énergie. Elle a pour objectif de favoriser la construction de logements neufs à moindre consommation d'énergie, plus performants que ne l'exige la réglementation en vigueur.

Pourquoi rejoindre l'action Construire avec l'énergie ?

Pour les maîtres d'ouvrage faisant appel à des professionnels recensés dans l'annuaire CALE, l'intérêt est de bâtir une maison à la fois économe en énergie et saine, c'est-à-dire offrant un bon climat intérieur. Ce double résultat est garanti par des critères techniques, dont le respect donne droit à l'attestation Construire avec l'énergie.

Cerise sur le gâteau, les logements qui obtiennent l'attestation Construire avec l'énergie reçoivent un subside, partagés entre l'architecte et le maître d'ouvrage.

A quels critères doivent répondre les logements CALE?

Depuis le 1er janvier 2010, les critères ont trait:

  • au degré d'isolation des différentes parois de l'enveloppe, fonction du coefficient de transmission thermique (valeurs U ≤ Umax) ;
  • au niveau d'isolation globale du logement (K <= 35="" li="">
  • à l'étanchéité à l'air de l'enveloppe: débit de fuite v50 ≤ 6 m³/h.m²
  • au système de ventilation (conformité à l'annexe V de l'arrêté gouvernemental du 17.04.2008) ;
  • au niveau de consommation d'énergie primaire du logement (Ew ≤ 70) ;
  • à la consommation spécifique (Espec ≤ 120kWh/m².an) ;
  • à la limitation du risque de surchauffe.


Tous les détails (objectifs, points de vue techniques et formalités administratives ) concernant l'action Construire avec l'énergie sont explicités dans la charte CALE.


Newsletter

Construire avec l'énergie

Construire avec l'énergie

Plate-forme maison passive

Plateforme de la maison passive